Les élèves découvrent les techniques de l’escrime

Deux classes de l’école communale et deux classes de l’école publique Jean-Monnet d’Évron se sont associées au projet escrime mis en place au début du mois de novembre, avec le concours de l’Union sportive de l’enseignement du premier degré (L’Usep). « Cela représente cent élèves de CE2, CM1, CM2. Ils ont d’abord appris, sous forme de jeux, les techniques et les gestes que sont la fente, la garde, l’assaut, la riposte., ainsi que les premiers éléments de l’arbitrage », explique Arnaud Deschamps, le directeur de l’école publique.

Après cette première approche, « Fabien Huard, éducateur sportif à L’Usep est intervenu à plusieurs reprises dans les quatre classes pour familiariser les enfants avec le masque, le fleuret, la veste, et pratiquer l’escrime en situation réelle », précise-t-il.

La finalité de ce travail est cette rencontre entre tous ces apprentis escrimeurs qui a eu lieu sous la forme d’un tournoi, vendredi, à la salle des sports. « Par niveau et par groupe de cinq, ils ont fait preuve de détermination et d’une maîtrise acceptable au maniement du fleuret » confirme Fabien Huard.

En parallèle de ce projet, les écoliers ont été sensibilisés à l’handi-sport. « En mettant nos jeunes pratiquants en situation de handicap, nous souhaitons leur montrer que la pratique du sport ne peut pas être empêchée par le handicap, dès l’instant qu’il est adapté aux difficultés de chacun », indique l’éducateur sportif.

En fin de matinée, tous ces sportifs en herbe ont pu se mettre en situation de non-voyance ou dans un fauteuil roulant. « C’est difficile, on ne peut pas bouger, ni voir son adversaire, mais l’on est guidé et l’on a quand même des sensations », déclare Nicolas, un jeune escrimeur.